MYSTÈRE DE LA CHARITÉ

revue spectacle

Pièce de théâtre écrite par Claude KRAIF

Maud Imbert est sur la scène. Elle incarne Jeanne. Il s’agit bien là d’incarnation, le verbe qui se fait chair. Un corps tout entier qui se révolte. Qui s’indigne. La foi de Jeanne est un océan. Les mots de Charles Péguy sont des ressacs qui se brisent sur les rochers. Ils reviennent et se répètent comme en écho de la prière. Jeanne est une indignée de la première heure qui franchit les siècles pour nous rejoindre et implorer notre sauvegarde. Le combat est sans merci de l’opposition du bien et du mal, du pouvoir et de la soumission, de ceux qui tirent leur épingle du jeu, en abandonnant les autres aux flammes de l’enfer. 

Jeanne d'Arc

Le jeu des trois comédiennes est intense, passionné, avec quelque chose de moderne et de décidé qui les rend fortes. L’audace des femmes d’aujourd’hui qui n’ont pas l’intention de s’en laisser conter. Il ne s’agit plus de bouter l’anglais hors de France mais dans ce monde mondialisé de bouter l’injustice hors de l’univers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *