“Marie-Antoinette Malesherbes, le dernier combat”, de Florence Camoin

revue spectacle
Antoinette

Une magnifique pièce qu’il faut absolument voir.

Nous nous situons après l’exécution du roi, la reine est enfermée et on peut imaginer que Malesherbes, qui fut ministre puis avocat du roi vient la visiter en prison. Elle est amaigrie, souffrante mais en outre elle déteste Malesherbes pour ses idées notamment sa liberté de penser face à la religion. Lui vient accomplir un devoir ultime, être son avocat comme le lui a demandé le roi avant de mourir.

Ils vont se voir, elle n’a en tête que de sauver ses enfants et prendre la fuite. Discussions sur sa défense, qui nous montre une Marie-Antoinette loin des clichés habituels, elle est courageuse et intelligente, elle prend des positions audacieuses. Mais son destin est scellé, elle ira à l’échafaud avec beaucoup de courage et de dignité. Malesherbes ne la sauvera donc pas, mais il s’est condamné et sa famille avec, il sera lui aussi guillotiné.

Beau propos que  cette rencontre probable qui permet de donner un éclairage sur les derniers mois de la vie de la reine.

Tout est fort bien tracé, on assiste au dépouillement progressif de sa cellule, à sa lente décadence, mais on voit en revanche son courage et son opiniâtreté devenir plus grands encore.

Un jeu de lumière fort bien adapté et une très belle interprétation  d’Olivia Demorge en Marie-Antoinette, Laurent Feuillebois habite un Malesherbes persuasif, courageux et Anna Trelva campe les différentes geôlières avec brio.

Une très belle pièce fort bien écrite de Florence Camoin qui en a effectué une mise en scène sobre et fort bien adaptée au propos, on est captivé de bout en bout. A voir absolument, urgent il ne reste que quelques jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *